Novembre 2013 : toujours pas de nom pour l'école de Lasalle, le suspence est insoutenable

Remise du "prix du Grillon" à l'école de Soudorgues
Remise du "prix du Grillon" à l'école de Soudorgues

Un nom pour l'école de Lasalle ?

 

L'Association des Parents d'Elèves de Lasalle (APE) et la Mairie de Lasalle lancent une grande consultation sur le futur nom de l'école de Lasalle jusqu'ici anonyme. Les enseignants, les élèves participent, mais aussi tous ceux qui se sentent concernés qu'ils résident ou non actuellement à Lasalle. La décision finale appartiendra en dernier ressort au Conseil municipal. Si vous vous posez des questions sur ce projet, si vous souhaitez plus d'information, la discussion entre deux habitants de notre commune pris au hasard pourrait vous éclairer. Ils n'ont pas de noms, eux non plus, vous pouvez leur en donner un, si vous y tenez. La scène se passe sur la place du village entre le Temple et l'Eglise.

 

- Il paraît qu'on veut donner un nom à l'école ?

 

- Oui, les Parents d'Elèves de Lasalle, ont constitué un jury. Il va demander son avis à toute la population.

 

- Hé bé!

 

- Ça n'a pas l'air de t'enthousiasmer.

 

- L'école n'a jamais eu de nom jusqu'à présent et ça s'est très bien passé. Aucune école ne porte un nom dans tout le canton. Je ne vois pas pourquoi on se distinguerait. Tu crois que c'est ça qui va faire monter le niveau des élèves ?

 

- Qui sait ? Les élèves aussi sont associés. Ils vont participer et faire leurs propositions.

Peut-être qu'ils seront fiers d'avoir contribué à donner un nom à leur école. Quand ils seront adultes, ils pourront dire à leurs enfants : ˝j'y étais, j'ai participé quand on a donné ce nom à l'école˝. Et à leur tour les enfants seront fiers de leurs parents... Et puis ce peut être l'occasion pour les enseignants d'un vrai travail sur l'histoire, la géographie, les sciences, la poésie, la musique ou les arts plastiques... Ce n'est pas les noms qui manquent dans tous ces domaines...

 

- Je vois ça d'ici le travail : on va avoir droit à Mickaël Jackson ou Zinedine Zidane ! Je préfère pas de nom du tout. Et pourquoi faudrait-il un nom ?

 

- Pourquoi un nom ? Tu imagines si tu ne donnais pas de nom à tes enfants ?

 

- C'est quand même pas pareil une école et mes enfants !

 

- Et ton chien ? Il s'appelle Snoopy non ?

 

- Mon chien, il fait partie de la famille, alors je lui donne un nom à lui aussi.

 

- Certains donnent même un nom à leur maison : ˝Mavilla˝, ˝Çam'suffit˝...

 

- Oui, on a fait des efforts pour la construire, on y tient.

 

- Ben voilà. Tu l'as trouvé, la bonne raison : on donne un nom à ce qui nous touche de près. On ne donne pas de nom à ce qui n'a aucune importance. Tu n'imagines pas appeler un brin d'herbe Marcel par exemple ?

 

- Tu racontes n'importe quoi.

- Pas du tout. Tu en veux la preuve ? Tu sais depuis quand les écoles ont un nom ?

- J'en sais rien, et j'en n'ai rien à faire.

 

- Je vais te le dire quand même. On a commencé à donner des noms d'abord aux établissements d'enseignement secondaire à la fin du XIXème siècle. C'était au moment du programme de constructions scolaires. Tu sais, la III° République ! Les lois Jules Ferry ! On donnait alors aux écoles les noms des grandes gloires nationales ; de préférence celles qui ont un lien avec la ville. D'ailleurs l'école de Lasalle est bien née avec Jules Ferry. C'est donc quand l'école est devenue une grande priorité qu'on a commencé à donner des noms aux établissements. Donner un nom à l'école c'est montrer toute l'importance que nous lui attachons. Et si les adultes attachent de l'importance à l'école, on peut penser que les enfants suivront. Tu ne crois pas ?

 

- Même si j'admets ce que tu dis, il y a un autre problème : on ne va jamais réussir à se mettre d'accord sur des noms. Ça va créer des polémiques. Les enfants ne vont plus savoir à quel saint se vouer. Oh pardon ! J'avais oublié ! On ne parle pas de saints à l'école publique et laïque !

 

- Il y a une loi qui fixe un cadre : la loi n° 86-972 du 19 août 1986 portant dispositions diverses relative aux collectivités locales, la dénomination, ou le changement de dénomination, est de la compétence de la collectivité de rattachement. Les Conseils municipaux décident de la dénomination des écoles maternelles et élémentaires. La circulaire du 28 janvier 1988 pose des limites. S'il s'agit du nom d'une personne, il est traditionnellement admis que les témoignages officiels de reconnaissance doivent être réservés aux personnalités qui se sont illustrées par des services exceptionnels rendus à la nation ou à l’humanité ou par leur contribution éminente au développement des sciences, des arts ou des lettres. Il est d’usage par ailleurs que les choix arrêtés en matière d’hommages publics ne concernent en principe que des personnalités décédées depuis au moins cinq ans.

 

- Et ces textes officiels, ça suffit pour que tout se passe bien ?

 

- Non bien sûr, il peut y avoir des couacs. C'est la vie. A Mennecy dans l'Essonne,(91), une école a voulu s'appeler Simone Veil. Des gens ont fait un scandale et ça n'est pas passé. Ils n'étaient sans doute pas d'accord avec la loi qui porte son nom sur la contraception et l'avortement ou ils avaient d'autres choses à lui reprocher. Dans le Massif Central, l'école avait un projet scolaire avec un navigateur qui a fait le tour du monde à la voile à l'envers et sans escale. Ils ont voulu donné son nom à leur école : Philippe Monnet. Cette fois tout le monde était d'accord, mais la sous préfecture de Roanne a refusé. Le nom ne s'inscrivait pas dans le cadre officiel. On a voulu aussi donné les noms de Jean Jacques Goldman, mais c'est lui qui n'était pas d'accord. Renaud lui a bien voulu dans la Drôme où il a financé la construction d'une école. Il existe donc une école Renaud Séchan.

 

- Tu vois bien que c'est trop compliqué.

 

-Beaucoup de communes y sont malgré tout arrivées. Tu veux savoir les 10 premiers noms les plus répandus dans nos écoles ?

 

- Dis toujours...

 

- Le premier est Jules Ferry, bien sûr (plus de 604 écoles), suivi de Jean Moulin, Jacques Prévert, Saint Exupéry, Jean Jaurès, Louis Pasteur, Victor Hugo, Irène et Frédéric Curie, Jean de La Fontaine...

- Tu ne voudrais pas influencer les votes par hasard ?

 

- Non, car ce n'est pas un vote. Le jury demande un large avis. Il demande même aux gens d'argumenter leur prise de position et de la signer. En dernière instance, c'est lui qui tranchera. Et on n'est pas obligé de reprendre les noms les plus plébisicités. On peut donner à l'école le nom d'une rivière locale comme la Salindrenque, un arbre local comme le châtaignier, ou de lieux significatifs comme l'école du Rocher de la Lune (lieu de mémoire) ou comme l'école du Colombier (lieu où furent construits la première mairie et le premier temple de Lasalle).

 

- On peut lui donner aussi des noms d'oiseaux ?

 

Tu n'as qu'à en proposer... On peut aussi choisir aussi des personnes décédées ayant marqué notre village ou au-delà. On peut penser par exemple, au Dr Malzac (1871-1936), ou à François Viala - un ancien instituteur (mais lui a déjà une salle à son nom). Tous deux ont beaucoup oeuvré pour le village. On pourrait aussi penser aux grands résistants Raymond ou Lucie Aubrac qui ont vécu non loin d'ici à Sumène... Il n'y a pas beaucoup de femmes dans les noms d'école, alors pourquoi pas Marie Durand (1711-1776), la célèbre résistante protestante à l'intolérance religieuse. Ce ne sont que des exemples, tout le monde peut en trouver beaucoup d'autres... Ce serait non seulement un moyen de marquer notre attachement à l'école mais aussi de perpétuer le souvenir de nos anciens.

 

La liste des membres du jury ˝ un nom pour l'école ˝ est : NadiaCros et Rachel Bouchoux (APE), Géraldine Magny Michaël Vigué, Dominie Downer (parents d'élèves), Maryline Bouisseren (directrice de l'école et enseignante) Bertrand Molozay, Sandrine De Goers (enseignants), Nina Faucherre (élève (CM1), Tom Barthélémy (élève CM2), Jacqueline Roussel (enseignante à la retraite), Margaux Maurin (Conseil municipal des jeunes), Huguette André, Valérie Beautés et Michel Lafont (anciens membres de l'APE) Alain Robert (correspondant Midi Libre, club 3° âge spécialiste de l'histoire de Lasalle et délégué pour donner un nom aux rues du village, Robert Puech,(représentant du maquis ˝Cévennes-Aigoual ˝ spécialiste de l'histoire de Lasalle et délégué pour donner un nom aux rues du village, Julien Dagou (ancien élève- collégien), Geneviève Lafoux (Conseil Municipal) Gérard Feldman (Grillon).

 

 

Gérard Feldman

 

     Comité de rédaction

              du Grillon

 

             Président:

     Frédéric Bourguet

 

            Membres:

Michaël Berly

Elizabeth Bonnaud

Alain Chevallier

Guillemette Chevallier

Geneviève Lafoux

Philippe Marteau

Luc Meilhac

Pascale Pecqueur

Michelle Sabatier

Sophie Thomas-Roubine




       ça y est : le Grillon 

    sort de son hibernation!

 

 

 






   

 Pendant son hibernation,

               le Grillon,

         toujours attentif

           à  l' actualité,

    continue de striduler

    dans le blog ci-joint:

       ne manquez pas

     de lui rendre visite !

      

 

       Si vous avez aimé le                         tome I  de 

       "Fous des Cévennes",

              ne ratez pas                               le Tome II.

      www.editions-Lacour.com

 

 Vu dans " l'Echo des Cévennes": le tome II de Fous des Cévennes" occupe la 5è place des meilleures ventes régionales selon le palmarès établi par la librairie                         Coularou 

     de Saint Hppolyte du Fort !                          (février 2015)

 

 

   

 

    


Ouvrez le livre de recettes du Grillon
Ouvrez le livre de recettes du Grillon

Un goût de Cévennes

 

       ******************

 


  

Infos communales et intercommunales

Cliquez pour accéder à Google Street
Lasalle sur Google Street

Lasalle : conseil municipal et agenda
http://www.lasalle.fr/

Monoblet

http://www.monoblet.org/

Ste Croix-de-Caderle

http://www.saintecroixdecaderle.fr/

Agglo du Grand Alès : http://www.alescevennes.fr/
portal/portal/ac/actu/journal-ales-agglo

CCPM

http://www.piemont-cevenol.fr/

CCCAC

Les comptes-rendus de réunion de la CCCAC sont disponibles sur le site de la commune de Lasalle

 

3175 habitants 12842 hectares
3175 habitants 12842 hectares